HISTOIRE DU MUSEE

Devant l’indifférence totale affichée pendant des décennies, André Rouy a décidé en 2018, le 1er avril, d'ouvrir un espace relatant le passé ferroviaire. La date correspondait au 30ème anniversaire du dernier train de marchandises. Comme il a eu beaucoup de succès, les gens l'ont incité à créer un lieu qu’il a appelé le « Petit musée de Dédé » et l’a officiellement ouvert le 9 mars 2019 afin de commémorer le 50ème anniversaire du dernier train de voyageurs.

L'espace, dont André Rouy dispose pour raconter l’histoire du train, est assez contraint, aussi doit-il l'optimiser au mieux. Pour répondre à l'une des questions récurrentes des visiteurs lui demandant toujours où passait le train en Ardèche méridionale, il a même dû avoir recours à une astuce pour le moins inattendue: il a tracé au plafond l'ensemble des lignes, qui desservant l'Ardèche autrefois.

        1er avril 1988, le dernier train en gare de Vals-les-Bains/Labégude

VISITE GUIDEE

Qui songe encore au tramway dans la traversée d’Aubenas, au train des mineurs, des « fabriqueuses » et plus récemment aux promenades à bord du « Picasso » de VIADUC 07.

L’auteur a eu envie de transmettre le passé trop vite oublié et vous propose une balade en textes et en images, dans le monde ferroviaire, reflet de la vie d’antan qui ravivera les souvenirs des aînés. Les jeunes générations découvriront un moyen de transport abandonné sur le territoire ardéchois. Il raconte, toujours avec émotion, le passé ferroviaire aux visiteurs passionnés de trains. De nombreuses photos, documents et objets rappelleront à certains ce qu’ils ont connu et qui n’est pas tellement éloigné d'eux.


               Le "Picasso" vient de quitter Aubenas pour rejoindre Vogüé

Il est toujours plus rassurant de regarder derrière soi ;

le futur, incertain, suscite la crainte et il en a toujours été ainsi.

La nostalgie, le « c’était l’bon temps »,

n’est que le cliché instantané d’une période définie par soi-même.